Evénement

Une Journée par an pour sauvegarder les Océans…

La Journée Mondiale des Océans a vu le jour en 1992, au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Elle est célébrée chaque année le 8 juin.

Leçon de géo – Le savez-vous ? Les océans recouvrent environ 361 millions de kilomètres carrés, soit 70% de la surface du globe. Source de vie et principal régulateur du climat mondial, cette vaste étendue d’eau salée produit plus de 50% de l’oxygène de l’air que nous respirons. Elle absorbe aussi 25% à 30% du CO2 et plus de 90% de l’excès de chaleur générés par les activités humaines. C’est dire s’il faut les protéger !

SOS océans – Depuis 2008, le 8 juin est reconnu Journée Mondiale des Océans par l’ONU. Ce rendez-vous annuel est l’occasion d’événements à travers le monde, afin de sensibiliser les populations au rôle fondamental du «poumon bleu de la terre» dans l’équilibre de notre belle planète. Pollutions diverses, acidification des eaux, pêche intensive, réchauffement climatique sont autant de menaces pour la biodiversité et la survie de nos océans, où se multiplient notamment les «zones mortes» privées d’oxygène. Selon les organisateurs de la Journée, près de 40 % des océans seraient lourdement affectés par les activités humaines. Avec, à la clé, la diminution des stocks de poissons, la destruction d’habitats côtiers (récifs de coraux, mangroves, algues marines…) ou encore la multiplication d’espèces aquatiques envahissantes.

Pour les préserver, quelques gestes simples suffisent :

  • Exit les sacs plastiques : partout dans le monde, d’immenses gyres et microparticules de plastique envahissent les océans, piégeant la flore et la faune. Ingérés par les animaux, ces microparticules finissent de plus en plus dans nos assiettes.
  • On ne laisse rien trainer sur la plage après son passage (bouchons en plastique, mégots…).
  • En bateau, on ne jette aucun objet non-biodégradable dans la mer.
  • Chez soi, on économise l’eau dans sa salle de bain (une douche plutôt qu’un bain, on coupe l’eau quand on se brosse les dents…) et dans sa cuisine. Et l’on évite de jeter des substances polluantes dans l’eau.

Crédit photo : © CRTB – Yannick Le Gal

 

/var/www/vhosts/thalasso-bretagne.fr/httpdocs/voy_content/themes/thalasso-bretagne/single.php