Transport

LGV : la Bretagne toujours plus proche

Faire Paris-Quimper en 3h31 par le train : ce sera bientôt possible grâce à la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Bretagne-Pays de la Loire. Un gain de temps pour la population, les businessmen… Et les curistes !

La SNCF et le groupe Eiffage, maître d’ouvrage du chantier, ont lancé à l’automne dernier les premiers essais de cette nouvelle ligne qui doit mettre Nantes à 1h51 de la capitale pour les trains les plus rapides, et Rennes à moins d’une heure et demie (contre deux heures aujourd’hui). Sauf retard dans sa mise en service, son inauguration est prévue pour début juillet. A partir de l’été prochain, Brest sera donc à 3h25 de Paris contre 4h11 jusqu’à présent. Compter aussi – dans le meilleur des cas – 2h13 pour Saint-Brieuc, 2h14 pour Saint-Malo, 2h29 pour Vannes, 2h42 pour Auray, 2h56 pour Lorient ou encore 3h03 pour Morlaix. Soit un gain de temps compris entre 40 et 50 minutes selon les parcours !

Cette nouvelle ligne à grande vitesse prolonge la ligne LGV Atlantique, ouverte en 1989, qui se termine pour l’instant à Connérré près du Mans. Longue de 182 km (sans les raccordements), elle permettra de faire circuler des trains à 320 km/h jusqu’à Rennes, où les correspondances avec les autres villes et les principaux hubs (Massy, Roissy) vont être optimisées. De quoi accélérer le développement de la région. Et rapprocher les 15 centres de Thalasso Bretagne des inconditionnels de la thalasso !

Crédit photo :  © LGV Bretagne-Pays de Loire

/var/www/vhosts/thalasso-bretagne.fr/httpdocs/voy_content/themes/thalasso-bretagne/single.php